En 2022 en France, 244 000 femmes ont été victimes de violences conjugales, soit une augmentation de 15% en un an. 

"Colomiers n'échappe malheureusement pas à cette tendance. La lutte contre les violences faites aux femmes est l'une de nos actions. Nous la menons tout au long de l’année avec l’appui et la compétence de nos partenaires en la matière, rappelle Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. La Ville et l'ensemble de ses partenaires interviennent dans les champs de la sécurité et de la prévention, auprès de nombreux publics et établissements."

La problématique constitue notamment l'un des axes d'action du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Ainsi, tout au long de l'année, plusieurs organismes spécialisés sont présents à Colomiers pour accompagner les femmes victimes de violences, certains bénéficient de subventions, d’autres de mise à disposition de locaux pour tenir leurs permanences. Parmi eux :

  • France Victimes 31 : service d'aide aux victimes
  • Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)
  • Avocats conseil
  • Accueil et famille

Cliquez ici pour en savoir plus sur les permanences organisées à Colomiers

Des actions de communication : 40 000 poches à pain distribuées

Chaque 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences à l'égard des femmes, est également l'occasion de sensibiliser les Columérines et les Columérins, par le biais de plusieurs actions de communication :

  • Campagnes sur le réseau d'affichage public de Colomiers
  • Diffusion de 3 000 cartes "Stop violences" dans les Maisons citoyennes, les accueils municipaux et par la Police municipale
  • Diffusion de 40 000 poches à pain avec le 'violentomètre' et les numéro de téléphone de contact, depuis le 22 novembre dans la plupart des boulangerie de Colomiers, en partenariat avec Toulouse Métropole (notre vidéo)
  • Création d'une nouvelle page d'information sur le site Internet de la Ville de Colomiers.

Trois numéros de téléphone nationaux sont mis en avant dans ces campagnes :

  • 3919, numéro national de référence d'écoute téléphonique et d'orientation à destination des femmes victimes de violences
  • 114, pour toute urgence par SMS
  • 119, numéro dédié enfance en danger

60 agents municipaux formés

En décembre 2023 et janvier 2024, 60 agents municipaux seront également formés à la détection et à l'orientation des femmes victimes de violences.

"Les agents qui seront formés travaillent, au quotidien, en lien avec du public potentiellement victime de violences : il s'agit de policiers municipaux, d'agents de surveillance de la voie publique, des agents du Plan local pour l'insertion et l'emploi (Plie), d'agents des ressources humaines et des agents d'accueil, détaille Marie Pradel, Conseillère municipale déléguée à la Prévention et à l’accompagnement des victimes, et à la lutte contre les violences conjugales familiales. Ils seront formés par des professionnels de l'association Réseau Previos qui œuvrent dans le champ de la prévention de la violence."

Une action ciblée sur la cyberviolence

A l'occasion de ce 25 novembre 2023, la Ville de Colomiers prolonge son action en déployant une campagne de communication complémentaire destinée à sensibiliser contre le cyber-sexisme et la cyber-violence.

Un numéro de téléphone y est particulièrement mis en avant : le 3018, numéro gratuit, anonyme et confidentiel, accessible 7 jours sur 7, de 9 heures à 23 heures.

VOTRE CONTACT


Delphine Fabius
Attachée de presse - Cabinet de Mme le Maire
05 61 15 24 65
06 98 34 55 88